Accueil > Equipes > Théorie et Simulation des Polymères > Research topics > Systèmes auto-organisés

Systèmes auto-organisés

JPEG - 184.9 ko

Dans le domaine de la matière molle l’auto-assemblage est controlé par différents facteurs qui sont souvent en compétition les uns avec les autres. Les exemples les plus connus sont les structures formées de molécules amphiphiles (copolymères, surfactants), l’anisotropie des formes moléculaires ou des interactions spécifiques, comme la rigidité anisotrope, la chiralité (voir la figure ci-contre). Ces facteurs ne produisent non seulement des structures spécifiques (à l’échelle mésoscopique), mais aussi des processus de relaxation spécifiques. Dans ce domaine de recherche notre équipe se focalise sur les points suivants :

  • micellisation
  • polymères vivants
  • polymères associatifs, téléchéliques, ionomères et réseaux transitoires
  • mésophases dans les polymères : nématiques, smectiques, microphases
  • structures stabilisées par la chiralité, reconnaissance par chiralité, chiralité spontanée
  • structures de surfactants chiraux
  • thermodynamique et conformation des copolymères à bloc
  • cinétique et morphologie de nanostructures supramoléculaires auto-assemblées
  • systèmes auto-assemblés stabilisés par des groupements qui interagissent fortement, organogélateurs
Des informations supplémentaires peuvent être trouvées dans notre rapport d’activités :
PDF - 886.8 ko
Rapport 2011-2016