Institut Charles Sadron News


Publié le 2019-11-27 par Stocco Antonio


Des chercheurs des équipes PECMAT et CMP viennent de montrer [R. Szweda et al. Angew. Chem. 2018] que de l’information numérique peut être organisée en trois dimensions grâce à des couches fines de polymères. Ils ont synthétisé des polyélectrolytes codés, c’est à dire contenant des séquences définies de monomères, dans lesquelles un message binaire peut être inscrit. Ces molécules ont été déposées par la méthode couche-par-couche. En recourant à une bibliothèque de 16 polymères différents, ils ont réussi à insérer une citation du chimiste français Marcellin Berthelot dans ce millefeuille. Ces nouveaux matériaux sont prometteurs pour des applications dans le domaine du stockage de données mais aussi pour des technologies anti-contrefaçons.